American Horror Story

Share on FacebookTweet about this on Twitter

American Horror Story, Ryan Murphy/Brad Falchuk, 2011

Ryan Murphy et Brad Falchuk , créateurs d’American Horror Story, misent tout et positionnent d’office grâce à ce titre leur créature en tant que classique du genre. Ils peuvent se le permettre car la série est effectivement la première à adapter à ce format tout ce que le cinéma d’horreur a pu nous offrir depuis plusieurs années. Le titre fait figure de résumé et le message est clair : Le seul enjeu de cette série est de nous faire trembler et de nous montrer toute l’horreur dont l’Amérique est capable. Le scénario est secondaire et ne sera d’ailleurs pas approfondi au fur et à mesure des saisons. Seule l’horreur sera le fil conducteur de cette série.

Promesse tenue, le générique absolument angoissant n’est qu’une entrée et introduit le plat de résistance :une intrigue ponctuée d’un cocktail de névroses, d’ambiance malsaine et de surnaturel. L’être humain est foncièrement mauvais de son vivant, et dès le premier épisode nous comprenons que la mort n’y arrange rien.

La première saison met en scène une famille, déjà fragilisée, dans un décors peu original mais terriblement efficace, une maison hantée. Nous ne dévoilerons rien de l’intrigue pour laisser à ceux qui n’ont pas encore découvert la série ce plaisir. Mais nous pouvons affirmer une chose, ce couple qui décide de déménager pour tenter de se rapprocher du rêve d’une famille américaine modèle, à fait une erreur en emménageant dans une maison remplie de fantôme psychopathes. Tout les codes de l’horreur et de l’angoisse classiques sont là, et les créateurs de la série y ajoutent avec brio tout ce que notre monde moderne peut offrir en matière de dépravation. Un véritable bonheur. Dans la seconde saison les auteurs introduisent d’autres classiques du genre : asile, scientifique fou, extra-terrestres et slasher. Un cocktail cette fois trop chargé qui nuit à la série et la rend selon certains moins efficace qu’à ses débuts. Cela étant dit l’horreur est là, le frisson aussi. De plus, voir Adam Levine, leader des Maroon 5, se faire découper dans le premier épisode est un bonus non négligeable. Ryan Murphy et Brad Falchuk parviennent toutefois à recréer l’équilibre perdu dans la seconde saison, du moins pour l’instant.

En conclusion, sans être le meilleur show du moment, cette série remplis ses objectifs et le pari semble réussi pour ses créateurs. L’audience en est la preuve. Mention spéciale pour les acteurs, communs pour certains à plusieurs saisons, qui sont pour la plupart très convaincants. Notamment Jessica Lange qui traverse chaque saison et chaque rôle avec un talent impressionnant, plus tordue et terrifiante à chaque saison. Tremblez jeunes spectateurs,l’horreur à l’américaine s’installe sur vos télés.

Related posts:

Share on FacebookTweet about this on Twitter

  2 comments for “American Horror Story

  1. 14 septembre 2015 at 20 h 39 min

    Je suis tellement d’accord pour Jessica Lange. Cette série, ça a été sa renaissance (et ça m’a permis de la découvrir aussi, double bonus, tout le monde est content). Je crois bien que plus tard, je veux être Jessica Lange. Les génériques de chaque saison sont des petits bijoux de réalisation, glauques à souhait et avec une musique juste incroyablement parfaite pour bien te faire sentir que ça va partir en couille dans pas longtemps.

    J’attends la cinquième saison au tournant. La quatrième m’a un peu (beaucoup) déçue et puis, ils ont recruté Lady Gaga en lieu et place de Jess’. J’ai très peur, d’autant que je suis allergique à Gaga depuis qu’elle s’est prise pour une artiste en s’habillant avec de la viande. Mais bon, les teasers ont quand même l’air d’annoncer quelque chose de fameux, donc je retiens mon souffle en attendant octobre 🙂

    • Z.
      15 septembre 2015 at 10 h 35 min

      Et bien écoutes, à l’approche d’Halloween on va remettre ça avec American Horror Story!J’espère que ça te plaira.
      Ce sera l’occasion de reparler de Jessica… Ah Jessica…. Elle est parfaite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master