Dominicalement vôtre – Gang de Requins

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Vicky Jenson, Bibo Bergeron, Rob Letterman (2004)

 

Diffusion dimanche 23 août, 20H50, 6ter

 

 

Après une semaine d’abandon dominicalement et aoûtistement télévisuel, Bizard Bizard revient et vous demande pardon !

Pour faire table rase du passé (la rancune n’est pas le bon chemin à prendre) nous vous proposons de plonger dans un nouveau genre d’émission d’investigation. Oubliez Capial, oubliez 90 minutes Enquêtes, enfilez vos palmes et vissez votre masque tuba car ce soir, sur 6ter, c’est dans l’irréalité d’un monde mafieusement aquatique que vous allez pénétrer en regardant Gang de Requins.

 

Oscar est un poisson qui ne rêve que de gloire et de reconnaissance. Malheureusement pour lui son travail au LavO’Baleine en tant que simple cure langue (n.m : qualifiant tout être travaillant dans l’hygiène bucco-dentaire des baleines et autres gros mammifères marins) ne satisfait pas du tout ses ambitions. Lenny, quant à lui, est un requin végétarien à tendance drama queen qui n’aspire qu’à devenir un dauphin. Fils de Don Lino, parrain de la mafia du récif, il ne peut vivre sa passion au grand jour et doit cacher la vérité à sa famille.

Mais lorsqu’Oscar assiste à la mort de Francky (le frère de Lenny), tué par inadvertance par une encre, la vie du petit poisson ambitieux et celle du requin incompris vont changer du tout au tout.

Si Gang de Requins est aussi jouissif c’est grâce à l’idée plus qu’à l’histoire : faire un dessin animé de gangsters en recréant la vie terrienne sous l’eau. Les références aux films de mafia, les détails et la « réalité » de la ville et des personnages sont particulièrement drôles et réussis.

L’autre excellent point du film réside dans le fait que les protagonistes ont été crées en s’inspirant des visages et la gestuelle des acteurs (et réalisateur) qui prêtent leur voix. Du coup voir un Robert De Niro version requin mafieux, un Jack Black en dauphin raté, un Peter Falk en Don en fin de carrière ou un Martin Scorsese en petite frappe opportuniste; et bien c’est tout simplement génial.

(Afin de réellement apprécier le film nous vous conseillons de le regarder en version originale, sans quoi vous pourrez dire adieu à Robert criant « You know who I am ?! »)

En résumé Gang de Requins est un très bon divertissement capable de conquérir le cœur des fans de film de gangsters et celui des passionnés de dessins animés (et celui des autres aussi).

Alors si vous aussi vous rêvez de voir une crevette avec une voix de fausset hurler « say hello to my little friends », vous savez ce que vous avez à faire.`

Crédits images: animecity.fr, allienationmentale.wordpress.com,

Related posts:

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master