Dominicalement vôtre – The Holiday

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Nancy Meyers, 2006

 

Diffusion dimanche 27 décembre, 20H55, TF1

 

À la veille de la nouvelle année et au lendemain votre crise de foi, votre estomac et votre esprit n’aspirent qu’à une chose : le repos. Ce qui tombe très bien; car le dimanche d’entre les fêtes agit comme un doliprane géant doublé d’une séance avec le Dalaï Lama. Évènement quasi historique, ce jour maudit devient enfin utile et salvateur.

Mais, afin de vous faire apprécier un peu plus ce jour normalement inappréciable, Bizard Bizard vous propose de voguer sur les ailes de l’amour à l’américaine avec The Holiday.

Amanda (Cameron Diaz), une américaine, directrice d’une agence de publicité, et Iris (Kate Winslet), anglaise chroniqueuse de la rubrique mariage d’un journal, sont toutes deux au comble du désespoir sentimental. Bien qu’elles ne gèrent pas les choses de la même façon, la première mène une guerre sans merci pour réussir à pleurer tandis que l’autre fait de la concurrence aux chutes du Niagara, les deux jeunes femmes ne supportent plus leurs situations respectives. Afin de palier à leur solitude durant les fêtes, elles décident de se lancer dans la grande aventure de l’échange de maison. C’est ainsi qu’Iris s’envole vers le soleil et les palmiers dans une immense villa Los Angelessienne et qu’Amanda atterrit dans un cottage anglais encerclé par la campagne enneigée. Mais leur tranquillité et leur ennui vont bien vite être bouleversé par la rencontre de joyeux et charmants jeunes hommes : Miles (Jack Black) l’américain et Graham (Jude Law) l’anglais.

The Holiday est le film « sympa » par excellence. Simple et divertissante, cette histoire viendra à bout de tous vos maux de ventre en vous déconnectant durant deux heures de la réalité.

Bien évidemment, ce film ne vous conduira pas aux tréfonds des abysses de l’âme et de la psychologie humaine, mais il saura vous amuser et vous égayer pendant une soirée (ce qui est très important, comme l’étirement après le sport, on l’oublie trop souvent).

Avec un scénario fluide, des dialogues drôles et quelques petits effets de mise-en-scène sympathiques, The Holiday réussi même à faire passer la pilule des moments cuculs que son état de film romantique l’oblige à placer.

Il est aussi important de noter l’excellente cohésion entres ces quatre bons et très bons acteurs qui jouent leurs rôles avec une certaine fraicheur, sans trop se perdre dans les méandres du cliché de la femme ou de l’homme énamouré(e) (dans une comédie romantique américaine).

Pour conclure, si vous cherchez à pousser la détente à son maximum en ce dimanche, laissez vous tenter par The Holiday. Plein de légèreté et de Christmas love American spirit vous en ressortirez.

N.B : film conseillé aux allergiques de comédies romantiques. Possibilité de réconciliation avec le genre.

Crédits images: pluggedin.com (couverture) – nytimes.com

Related posts:

Share on FacebookTweet about this on Twitter

  7 comments for “Dominicalement vôtre – The Holiday

  1. Z.
    30 décembre 2015 at 0 h 12 min

    Je vois très bien en quoi ce film peut paraitre trop long, mais je crois avoir développé une sorte de d’addiction à The Holiday… Je suis capable de le regarder trois fois à la suite. C’est étrange… je n’arrive toujours pas à expliquer ce phénomène!

    • 31 décembre 2015 at 11 h 43 min

      La raison ne serait-elle pas Jack Black ou Jude Law ? 😮 😀

      • Z.
        1 janvier 2016 at 15 h 30 min

        je crois que la raison est Jack Black ET Jude Law, hahahaha. Percée à jour je suis.

        • 1 janvier 2016 at 19 h 59 min

          T’es grillée :p

          • Z.
            1 janvier 2016 at 20 h 13 min

            Et comment… Moi qui jouais la naïve… Mais quand même Jude Law dans ce film… Olalalalalala la la et la!

  2. 29 décembre 2015 at 17 h 41 min

    Je suis d’accord avec Tina, vraiment sympa mais une poil trop long. Mais bon, je ne peux jamais résister à un soulèvement de sourcil Blackesque

  3. 29 décembre 2015 at 0 h 49 min

    J’aime bien ce film, vraiment sympathique, divertissant, drôle (ahaha la séquence avec Franco et Lohan est mythique) et touchant, c’est également bien interprété. Mon seul vrai reproche ? Trop long pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master