Top 10 des programmes télévisés qui méritent d’être (re)découverts

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Vous avez fait le tour de vos séries, regardé au moins dix fois vos épisodes préférés, cherché en vain quelques idées nouvelles mais vous êtes bloqués. Vous ne savez plus quoi visionner. Bizard Bizard vous a donc concocté un petit top de derrière les fagots, un top des programmes (que ce soient des séries ou des émissions,  du drame ou encore de l’animé) dont on ne parle pas ou plus assez et qui méritent à notre humble avis d’être connus et reconnus. Voyez plutôt:

1. Spaced – série culte  (Channel 4, Angleterre) 1999 – 2001

most of the cast of spacedSérie culte (Les Allumés en français…) que tous les aficionados du trio Pegg-Frost-Wright connaissent déjà mais qui mérite d’être remise au gout du jour 16 ans après la diffusion de la première saison. Simon Pegg co-écrit avec l’actrice Jessica Stevenson cette série dans laquelle ils ont les deux rôles principaux. Ils y jouent deux parfaits inconnus à la recherche d’un appartement qui se rencontrent par hasard et décident, devant la difficulté à trouver un logement convenable en tant que vingtenaires célibataires sans beaucoup de ressources (la crise du logement, un sujet déjà d’actualité dans le Londres du siècle dernier), de se faire passer pour un couple auprès de la logeuse d’une pension haute en couleur. Nick Frost y joue (étonnamment) le meilleur ami de Simon Pegg, et Edward Wright réalise. Bref, le début d’une belle collaboration qui mérite le détour.

2. Black books – série old school (Channel 4, Angleterre) 2000 – 2004

black-books-s3-20090622182239_625x352Autre géniale série comique pour qui aime l’humour anglais, les fans de Dylan Moran et Bill Bailey en tête. Bernard Black, interprété par Moran, est le propriétaire de la librairie ‘Black Books’ qui donne son titre à la série. Il hait et méprise le monde entier à l’exception de sa vieille amie Fran (Tasmin Greig, actuellement dans Episodes) qui vend divers bric-à-brac dans la boutique voisine. Rien ne semble intéresser Bernard, à l’exception de l’alcool et des cigarettes (et de la lecture tout de même, seule raison l’ayant poussé à ouvrir cette boutique). Le troisième personnage principal, Many (Bill Bailey) arrive dès le premier épisode et réussit à passer entre les mailles du filet de haine de Bernard et parvient à se faire embaucher alors que Bernard est complètement saoul, ce qui lui arrive par ailleurs fort régulièrement. De mésaventure en mésaventure, l’humour british à son paroxysme.

3. Last Week Tonight with John Oliver – Talk show satirique (HBO, Etats-Unis) 2014 – en cours

John-Oliver-HBO-580Pour les fans de Community et du Daily Show with John Stewart, John Oliver est loin d’être un illustre inconnu. Tout d’abord correspondant dans l’émission satirique de Stewart, Oliver finira même par remplacer le présentateur vedette pendant huit semaines lorsque celui-ci réalise son film Rosewater à l’été 2013. Apparemment enthousiasmé par l’expérience, John se lance donc lui aussi dans l’aventure des talk-show satiriques en septembre 2014 avec Last Week Tonight et ravit nos yeux et nos cerveaux depuis. Composée de plusieurs segments qui varient dans leur forme et leur longueur, l’émission livre un regard juste et hilarant sur divers sujets d’actualité. John Oliver entre dans la catégorie des rares personnalités qui à réussissent à nous faire rire de tout intelligemment, allant même jusqu’à nous faire réfléchir (et nous indigner) du même coup (à voir: l’épisode sur les événements de Ferguson, à la fois désopilant et effarant).

4. Bored to death – série comique (HBO, Etats-Unis) 2009 – 2011

bored-to-deathEncore une série dont le casting fait saliver: Jason Schwartzman, Zach Galifiniakis et Ted Danson sont les personnages principaux de cette petite pépite d’humour absurde et parfois légérement (mais toujours drôlement) dépressif. Jonathan Ames, interprété par Schwartzman, se trouve déjà incapable d’écrire son deuxième roman lorsqu’il se fait larguer par sa petite amie. Pour passer le temps, et noyer son chagrin et son ennui, il décide alors de poster une annonce sur Craiglist en se proposant de bosser sur des affaires en tant que détective privé (non licencié, comme il le précise honnêtement dans son annonce). Pendant ce temps, son meilleur ami Ray (Zach Galifiniakis) dessine et scénarise des comic-books où il s’imagine en super héros avec des pouvoirs spéciaux au niveau de l’entrejambe; et son employeur/coach de vie George est quant à lui un fana de marijuana, libertin sur les bords et redac’ chef d’un grand magasine dans lequel Jonathan écrit quelques chroniques. Si ce résumé ne vous donne pas envie, nous ne savons pas ce qu’il vous faut.

5. Shaun le mouton – série animée (BBC, Angleterre) 2007 – en cours

Shaun-the-sheep.fw_

Si vous avez aimé le film, précipitez-vous sur la série, diffusée depuis 2007 sur la BBC. Et si vous n’avez pas vu le film (qu’attendez-vous?), précipitez-vous quand même. Les studios Aardman réussissent un nouveau tour de force avec Shaun le mouton: en sept minutes de temps, et alors que les personnages ne prononcent jamais un seul mot et évoluent dans l’espace limité de leur ferme, on rit du début à la fin et on se prend à aimer chacun des différents moutons plus que de raison. Les histoires sont toujours bien ficelées, avec des idées qui frisent le génie et une réalisation et une technique impeccables. Que du bonheur. Seul malus: la saison 2 voit l’iconique chien Bitzer changer de tête pour des raisons visiblement budgétaires (ainsi qu’à une moindre échelle le pauvre fermier, déjà pas très arrangé); fort heureusement les problèmes semblent s’être réglés et il retrouve son look originel dès la saison 3.

6. Key & Peele – Emission de sketch (Comedy Central, Etats-Unis) 2012 – en cours

Kkey-and-peele__140312064213eegan-Michael Key et Jordan Peele parodient tous les genres à la perfection (de la compétition d’aérobic version années 80 à la  scène de film d’horreur, tout sonne extrêmement juste), manient l’art du déguisement comme personne et sont les auteurs de séquences qui font pleurer de rire. C’est à se demander pourquoi ils sont si méconnus en France. Foncez les découvrir, Bizard Bizard vous garantit que vous ne le regretterez pas – et si on se la jouait Inception et qu’on osait un top dans le top on vous dirait de regarder en priorité les sketchs ‘Flicker’, ‘I Said B*tch’, ‘Continental Breakfast’ et n’importe quel épisode où apparait Luther, le « traducteur de colère » d’Obama (lui même imité et incarné à la perfection par Peele); on préfère d’ailleurs s’arrêter là avant de partir dans une liste infinie. Leurs sketchs seuls sont facilement trouvables et visionnables sur Youtube et on ne peut que trop vous conseiller de regarder chaque épisode en entier pour prolonger l’expérience et profiter de chaque petite scènette (notamment les courts sketchs qui ouvrent l’émission avant le générique).

7. Catastrophe – série comique (Channel 4, Angleterre) 2015 – en cours

Sharon_Horgan_and_Rob_Delaney_to_give_birth_to_second_series_of_CatastropheC’est l’histoire d’un coup d’un soir entre Rob (un Américain en voyage d’affaire au Royaume-Uni) et Sharon, une prof Irlandaise. Coup d’un soir qui se transforme en week-end de sexe qui se transforme en futur bébé imprévu. Oui c’est un peu rapide. Rob et Sharon ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam (ils se connaissent version Adam et Eve, mais ça ne suffit pas à élever un gamin ensemble même si certains êtres dérangés semblent vouloir le croire), ils ne vivent ni dans le même pays ni sur le même continent, bref le nom de la série résume assez bien leur situation, et pourtant, ils décident de tenter le coup. Bon précisons qu’ils avaient plutôt accroché lors de leur weekend de débauche, et que leur relation semble n’être pas uniquement basée sur une entente sexuelle, même si c’est à peine plus que ça. Crue, honnête et drôle, leur histoire est loin des contes de fées, et la série ne nous épargne aucun détail ni moment noir. C’est incisif et marrant, bref, que demander de plus?

8. Cucumber et Banana – séries dramatiques/comique (E4, Angleterre) 2015

Cucumber-hp-GQ-22Jan15_channel4_b_1083x658Au créateur de ces deux « séries-soeurs » (accrochez-vous, on vous explique le concept d’ici une minute) Russel T. Davies, on doit déjà la culte Queer as Folk, et le non moins culte revival de Doctor Who en 2005. Ca vous donne une idée du bonhomme. Cucumber se trouve dans les méandres du cerveau de Davies depuis dix ans environ, et est envisagée depuis le début comme une sorte de suite « spirituelle » à Queer as Folk. Les choses de la vie (et particulièrement de la production audiovisuelle) étant ce qu’elles sont, c’est finalement en janvier 2015 que débarque la série, agrémentée d’une sorte de « soeur » donc: Banana (on vous laisse comprendre et chercher à quoi se référent ces noms). L’idée c’est de regarder d’abord un épisode de Cucumber, qui débute lors d’un « date » raté entre Henri et son compagnon de neuf ans, Lance, puis d’enchainer avec un épisode de Banana, où l’on se concentre sur certains des personnages secondaires croisés dans Cucumber. Les séries peuvent aller l’une sans l’autre, mais on conseille vivement de les regarder dans l’ordre sus-mentionné, ça donne l’impression d’un épisode géant, qui s’attarde sur toutes les facettes de la communauté LGBT, et pas que. Car bien que complètement gay, les deux séries ne laissent en rien les hétéros de côté. Sexuelles, sensuelles, dramatiques et comiques, Cucumber et Banana sauront séduire les fans de télévision britannique. Et si vous ne voulez pas vous arrêter là, Tofu (mini série documentaire diffusée en parallèle des deux autres sur le service de vidéo à la demande de Channel 4) vous attend pour quelques minutes supplémentaires de plaisir.

9. Bojack Horseman – série animée comico-dépressive (Netflix, Etats-Unis)  2014 – en cours

Bojack-Horseman

Depuis que Netflix a décidé de ne plus se contenter de diffuser les séries et les films et de se lancer dans la production, on a assisté à de bonnes comme à de mauvaises surprises (House of Cards d’un côté et Marco Polo de l’autre, par exemple). BoJack Horseman se situe plutôt du côté des bonnes idées, et est à ce jour une des meilleures séries qui existe sur la dépression. Oui, c’est une série animée, mais non ce n’est pas pour les enfants. Enfin après tout chacun élève sa progéniture comme il le souhaite et si vous souhaitez amener la vôtre du côté de chez BoJack où décadence et pilules sont au menu de tous les jours, cela vous regarde.  Ancienne star de sitcom des années 80, BoJack est dépassé, déprimé, et tente de revenir sur le devant de la scène en écrivant ses mémoires, ou plutôt en embauchant quelqu’un pour le faire à sa place, comme il est coutume de le faire à Los Angeles. Ce n’est pas le genre de série qu’on regarde frénétiquement, allant jusqu’à terminer la saison entière en une soirée, mais il reste agréable de croquer un épisode de temps en temps. Et comme l’image ci-contre devrait vous le faire constater, BoJack s’avère être un cheval qui évolue dans un monde où humains et animaux humanoïdes se côtoient en toute sérénité (un monde un peu plus évolué que le nôtre en somme).

10.  The Ice Cream Girls – mini série dramatique (ITV, Angleterre) 2013

The-Ice-Cream-Girls-Cette mini-série dramatique en trois épisodes suit les retrouvailles de deux femmes, anciennes adolescentes accusées de meurtre en 1995. Elles ont vécu des vies séparées et singulièrement différentes pendant dix-sept ans mais se trouvent forcées par le destin à se confronter à nouveau et à revenir sur leur lourd passé commun. Leur rencontre va bousculer l’ordre établi: les non-dits et les doutes refont surface; les événements passés ressurgissent et s’imposent dans le temps présent. Un petit drama bien amené et bien joué qui se regarde tranquillement du fond de son lit – ou de son canapé.

Related posts:

Share on FacebookTweet about this on Twitter

  2 comments for “Top 10 des programmes télévisés qui méritent d’être (re)découverts

  1. 28 avril 2015 at 19 h 28 min

    Déjà bien d’accord avec Spaced, Black Books et Bored to death. Du coup, j’ai très envie de découvrir Cucumber et Banana, mais aussi Catastrophe et Ice cream girl. Merci pour ces chouettes conseils!

    • B.
      29 avril 2015 at 17 h 12 min

      Merci à toi! On espère que ces conseils porteront leurs fruits et que les séries te plairont autant qu’à nous! Et n’hésite pas à revenir nous donner tes impressions post-visionnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master