Top des 6 des plus belles punchlines de Debra Morgan

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Dexter, James Manos Jr., 2006-2013

 

 

Marre d’être aussi vulgaire qu’un marsouin commotionné ? Marre de ne pas savoir quoi dire quand toute l’attention se pose sur vous en soirée ? Marre que « amazing » soit le seul mot que vous maîtrisiez en anglais (parce que vous avez trop regardé les vidéos de Norman) ? Marre que la punchline soit une religion sacrée (Jésus en est le créateur, il suffit de lire les Évangiles pour s’en apercevoir) qui ne vous inclut pas dans sa communauté?

Cet article est pour vous !

Finissez-en avec vos complexes, car avec un bon professeur, un entraînement intensif (même Rome ne s’est pas faite en un jour) vous aussi pourrez y arriver.

Pour cette leçon en VOSTFR toute en inspiration et en vulgarité nous avons choisi de faire appel à la meilleure. La plus belle sœur de serial killer ever, la policière la plus cool de l’univers, la championne toutes catégories confondues de battle de gros mots, la seule capable de faire aussi bien rimer blasphème, grossièreté et poésie, j’ai nommé… Debra Morgan !

Pour votre salut et votre plus grand plaisir voici les six plus belles phrases de la « douce » Debra.

So now, watch and learn (soit : maintenant, regardez et apprenez)

« Sweet Mary mother, fuck that’s good  » (soit : « Douce mère Marie, putain c’est bon « ). Très belle expression à utiliser sans réserves devant vos amis lorsque vous manger un BigMac très goûtu. Surpris et impressionnés ils seront.

« Quinn played me like a fucking 20 dollars guitar  » (soit : « Quinn s’est foutu de moi comme d’une guitare à 20 dollars »). Même si vous ne connaissez pas quelqu’un qui s’appelle Quinn, cette phrase peut être utilisée en toutes circonstances à partir du moment ou quelqu’un s’est ri de vous (mais par pitié, ne répétez pas bêtement ce que vous lisez, il est capital de changer le nom, si cas échéant vous passerez pour un stupide imitateur. C’est tout l’intérêt de la traduction).

« Fuck off and die. And die again » (soit : « Va te faire foutre et meure. Et meure encore »). Sympathique petite formule, simple et très significative, que vous pourrez manier autant fâché que de bonne humeur, tout en restant cool dans les deux cas.

« Thanks the sweet fucking baby Jesus » (soit : « Remerciez le doux putain de bébé Jésus »). Jolie façon de montrer à quelqu’ un qu’il ne faut pas oublier d’être reconnaissant. La force de cette phrase repose sur l’équilibre entre humour et bons sentiments : vous pourrez ainsi parler de Jésus et évoquer le divin tout en étant drôle, sans passer pour une grenouille ou un têtard de bénitier.

And last but not least (soit : on ne vous pardonnera pas de ne pas savoir ce que cela signifie), les deux vraiment plus belles punchline à utiliser sans modérations, en tout temps et de toutes les façons pour toutes les occasions:

« Shit on my face » (soit : « fais caca sur mon visage »). Expression très appropriée lorsque vous n’arrivez pas à croire à ce qu’il vous arrive (gagner au loto par exemple).

« Fuck me twice on Sunday » (soit : « baise moi deux fois dimanche »). Expression très appropriée lorsque vous n’arrivez vraiment vraiment pas à croire à ce qu’il vous arrive (gagner à l’Euromillion par exemple).

Voilà voilà, maintenant que vous savez presque tout, c’est à vous de jouer ! Redorez votre blason « repartitionnel » en allant prêcher la bonne parole de Debra, l’apôtre de la punchline.

Et peut-être qu’ ainsi, vous aussi vous pourrez enfin marcher sur les pas de Jésus.

Nota Bene : Toutes ces expressions auront bien évidemment beaucoup plus d’impact en V.O, n’hésitez pas à vous entraîner et à travailler votre accent.

FUCK YEEEEEAAAAAAHHHH!!!!!!!

 

 

Crédit images: sho.com (couverture), twitter.com

Related posts:

Share on FacebookTweet about this on Twitter

  8 comments for “Top des 6 des plus belles punchlines de Debra Morgan

  1. 14 septembre 2015 at 13 h 29 min

    Debra, plus les saisons passaient et plus je la trouvais attachante. Elle est tellement à fleur de peau et elle veut tellement être badass en même temps que du coup, elle est juste COMPLETEMENT pommée. Et ça, ça me parle vachement beaucoup, quand même. Ptêtre même un peu trop pour mon propre bien, mais eh, c’est pas pour rien que Dexter est ma série cultissime neumber ouane à jamais indétrônable (même Walking Dead ou Game of Thrones ne peuvent pas lui passer devant, c’est dire mon obsession).

    Dex&Deb’ for eva ♥

    • Z.
      14 septembre 2015 at 13 h 48 min

      Je ne l’aurai pas mieux dit moi même, sauf que je sais pas comment faire un coeur avec le clavier hahahaha. Non mais Debra… Elle est juste PARFAITE! Plus je regarde Dexter (et je ne me lasse pas de rerererereregarder la série) plus mon amour grandit pour elle.

  2. 4 septembre 2015 at 18 h 17 min

    Bah franchement je pense limite plus l’aimer à Dexter car elle est plus « humaine » dans le sens où elle est spontanée, alors que Dexter (qui est certes humain mais à sa manière on va dire) va toujours se contrôler.

    • Z.
      5 septembre 2015 at 0 h 36 min

      Mais en fait ce qui est vraiment génial c’est l’alliance des deux, qui se complètent parfaitement. Mais c’est vrai que du coup Debra est plus aimable (ans le sens propre du terme), et tellement tellement drôle…

  3. 4 septembre 2015 at 10 h 34 min

    Ah ! Ah ! P..n de personnage, Debra Morgan, le digne pendant (si j’ose dire !) de son frère !!! Merci pour la leçon d’anglais !

    • Z.
      4 septembre 2015 at 11 h 47 min

      Avec plaisir! Debra est notre maitre à tous!

  4. Z.
    4 septembre 2015 at 8 h 04 min

    Je crois, ça me fait quand même un peu culpabiliser de dire ça, que je l’aime plus que Dexter!

  5. 4 septembre 2015 at 1 h 06 min

    Je crois que j’aime de plus en plus Debra, certes vulgaire, mais franche, a des couilles et en même temps est véritablement sensible et intelligente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Website Protected by Spam Master